Semaine chargée ici, puisque j'ai repris le travail lundi dernier et qu'il y avait beaucoup de chose à rattraper. Mon chef m'a collé de la paperasse à régler et du rangement à faire , puisque je ne peux plus porter de lourd et m'occuper correctement de mon espace plantes pour le moment.
J'ai enlevé les fils vendredi dernier, il ne reste presque plus de stigmates de l'opération, juste un petit trait rose à peine visible, je suis contente.
Bon, je vous parle à peine de ma relation avec Alain, tout va très bien et je crois qu'on peut dire que nous formons désormais un couple ! Voilà, vous avez découvert le début de notre relation, et maintenant, à la demande d'Alain (et c'est un peu normal pour moi aussi), je ne m'exposerai plus trop sur le sujet. Après tout, nous ne sommes pas le seul couple d'amoureux en France !

Petit clash gentil avec Franck hier. J'ai appris qu'il avait ôté du roman des passages concernant quelque chose qui me tenait à coeur : il s'agissait de l'orme qui poussait au milieu du jardin, quand j'habitais à la ferme. J'avais grandi avec cet arbre (je l'avais appelé Capitaine Manchette), et noué une relation partciulière avec lui. Franck avait développé plusieurs passages qui parlaient de cette relation, et il paraît que pour des raisons de rythme, il doit les enlever. Je trouve ça dommage, mais bon, je dois avouer que tout ceci m'échappe un peu...

des bisous